lundi 11 juin 2012

96 Le caractère masochiste


Pour ceux et celles qui souhaitent savoir plus sur leurs fantasmes. Un caractère qui ne me semble pas vraiment rare.

Source : « Le Masochisme »de Sacha Nacht ; 1938.


...cette forme de masochisme... désignée par Freud sous le nom de 
Masochisme moral et que l'on trouve décrit en littérature psychanalytique encore par ce terme de caractère masochiste qui nous semble bien choisi. 

Voici les traits typiques qui se retrouvent généralement à la base de 
ce caractère, comme une « toile de fond ». ...

Objectivement : comportement « maladroit », inadapté, manquant de souplesse, frappant davantage puisqu'il s'agit d'un sujet dont l’intelligence est normale ; attirant l'animosité de l'entourage, ce sujet se mettant, comme poussé par une fatalité inéluctable, toujours dans les situations les plus désagréables, ne sachant jamais éviter « la tuile », au contraire la recherchant : « Dès qu'il y a un coup à recevoir, le masochiste tend la joue » (Freud). Bref, un comportement traduisant un besoin inconscient de se faire souffrir, de se diminuer, en se présentant sous le jour le plus défavorable et d'échouer partout.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire