vendredi 29 juin 2012

112 Correction instructive (Un fantasme)


Quand j'étais gamine ma curiosité sexuelle s'est transformée petit à petit en une véritable passion pour le savoir.

C'est vers mon adolescence qu' ont fait apparition des fantasmes tournant autour d'un percepteur bien instruit et bien sévère, chargé de mon éducation.

Ajoutons à cela un cadre quelque peu moyenâgeux, à l'image de Pierre Abélard et d’Héloïse pour combler mes élans romantiques et des méthodes basées sur le châtiments « ex manus » (appliquées à la main) et nous y sommes.

Point de faute d'orthographe qui me vaut une correction exemplaire ! Non ! Mais un comportement de plus provoquant dans le sens de séduction féminine envers mon précepteur, me détournant ainsi de la vraie science.

J'imagine mon précepteur, un peu dépassé par la situation, respirer à une vive allure. Quelques gouttelettes de sueur et surtout très gêné quand il remonte ma robe. En m'expliquant de manière le plus scientifiquement possible (qui ne trompe personne) le bienfait de la discipline corporelle pour élevés récalcitrantes.

Malgré la fraîcheur matinale, moi aussi j'ai très chaud et la sensation de me retrouver, les fesses dénudées sur le genoux du Monsieur me provoque d'agréables frissons. Pendant que les claques pleuvent, au début timides, puis de plus en plus fortes, je sens - outre une vive brûlure – quelque chose se durcir sous la soutane ...

Et voilà mon instruction en sciences masculines qui progresse à pas de géant !

Je n'ai jamais reçu de fessée par un monsieur en soutane (quel dommage), en liaison avec une confession menée sans chichi (tiens pourquoi pas tant qu'on y est), mais les effets d'un tel acte sur la libido masculine n'a pas de secret pour moi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire