vendredi 24 juillet 2015

742 Liens de discipline domestique (175 ème édition)

Au menu cette semaine : Ces belles légendes urbaines !


Il n'y a pas mieux pour lancer des légendes urbaines. Observons alors ce que l'on essaye de nous faire croire. Je traduis :

Qui aime bien châtie bien, c'est la divise dans cette maison !

Ou comment éviter les divorces en allant à la source du mal.

Peut-être un moyen pour en finir avec les vilaines divorces dans ce pays. Voila ce qu'écrit un de nos lecteurs :

A Delft en Hollande, lieu de ma naissance, une ceinture en cuir, long de 45 centimètres et large de 4 centimètres se trouve suspendu dans chaque cuisine à côté du lavabo. A chaque fois qu'une épouse se rend coupable de mensonge ou autres duperies, le mari consulte le maire de la ville. Ce dernier décide - selon la gravité de l'infraction- d'un certain nombre de coups, applicables pendant un certain nombre de jours. Si l'infraction est moindre, on se contente de l'emploi de la main. Résultat de ce système :

Plus un seul divorce depuis 12 ans.

Dites nous les gars, les hollandais ont-ils 100 d'avance sur nous ou sont ils désespérément arrières.

Dites nous les gars, c'est vrai votre histoire ?


Enfin, si c'était vrai, c'est la loi qui s'en chargera du moins chez nous en pointant - à juste titre d'ailleurs - sur un sexisme flagrant. Passons alors dans un registre fantasmatique qui se laisse difficilement dompter, même pas chez les messieurs les plus évolués.

Et le grand art de l' honnêteté masculine consiste à mon avis dans un aveu que malgré toute bonne volonté, l'appel de chair se montre parfois plus forte que la raison.

Voila qui évite à la dame de découvrir par la suite, notamment si la relation devient sérieuse, le petit « cochon » sous les apparences de gentleman. En fait, ce n'est pas le petit « cochon » qui me gêne, mais le fait de m'avoir flairée en truffe.

Je vous souhaite à tous et toutes un excellent week-end !



























Aucun commentaire:

Publier un commentaire